Alexandre Fray

Hercule à l'âme sensible.

  • Spécialités
    Porteur acrobatique (main à main)
  • Instruments
    Trombone en fanfare
    Piano en privé

Alex, c'est "comment se hâter avec lenteur", c'est "solide"et "fragile" qui se tiennent par la main.

Prémices de son affection pour un rapport physique à l’autre, dix ans de judo. Le goût du contact, donc, et celui de la réflexion caractérisent Alexandre. Suite à des expériences de spectacles de rue, il délaisse l’université au profit du cirque et se forme à Chambéry, puis au CNAC (Centre National des Arts du Cirque). Il y devient porteur en main à main. Au sortir de l’école, en 2003, il se lance dans une création collective avec l’éphémère Cirque de la Bavette.

Séparé de sa première voltigeuse, de lectures en rencontres, il se forge une conception personnelle de ce que sont les portés acrobatiques, et partage l’expérience de plusieurs compagnies avant de créer la sienne : en danse avec la Compagnie des Syrtes, en théâtre avec le groupe Anamorphose, en fanfare-cirque avec le Cheptel Aleikoum, dont il est membre.

Lors d’une reprise de rôle dans “Les Sublimes”, il rencontre Frédéric le voltigeur avec qui il se décide à fonder en 2005 sa compagnie “Un loup pour l’homme” et à se jeter enfin dans une création personnelle.