Maxime Mestre

Il fallait bien une bête noire dans le Cheptel, la voici !

  • Spécialités
    Corde Escarpolette
    Voltigeur
  • Instruments
    Clarinette
    Voix

Acrobate et danseur aérien sur corde volante à petite hauteur dite 'escarpolette'. Il a choisi de travailler la corde volante si proche du sol afin de développer un nouveau travail à la frontière de l'aérien et où la performance réside dans la fluidité et dans la précision de l'acte.

Formé aux arts du cirque entre autres au CNAC de Châlons-en-Champagne, Maxime fait partie des fondateurs du «Cheptel Aleikoum» et de sa fanfare «Circa Tsuica» avec qui il joue depuis 2002. Il rejoint les « Morosof » fin 2007, crée «YI HA» en 2005.

Il aime varier les plaisirs, ça tombe plutôt bien ! Créations et performances avec Le Nadir («Apnée», «Cabaret des vieux », «Transeuropéennes de Rouen» 2005), KMK («Teketnikotruk» 2000, «Rencontres européennes de la culture» 2005, «Iles des Hertz» 2008), tournée dans toute la Catalogne avec le Circ Cric en 2006 (plus de 100 spectacles). Il travaille aussi sous forme plus autonome dans des festivals et cabarets, notamment en Espagne («Trapezi», «La Vela», «Nits de Circ», «Combinats»...).

Il rencontre Christophe Haleb et la Compagnie La Zouze en Novembre 2007 pour «Résidence Secondaire». Il intègre le plateau de «Domestic Flight», performe dans «Déviations Marseillaises». Il participe à la création de «Liquide», pièce pour plateau (2010) et «Evelyne House of Shame», fête insitu dans des édifices du XIXème siècle. 

Actuellement, il travaille avec "Carnivores Cie", compagnie transdisciplinaire et fait quelques extras comme avec Royal de Luxe, David Rolland ...